• La collection

    Le musée Oskar Reinhart abrite environ six cents tableaux et sculptures allemands, autrichiens et suisses datant de la fin du XVIIIe jusqu'au milieu du XXe siècle ainsi que près de sept cents gravures et dessins à la main du XVe jusqu'au XXe siècle. Dans le domaine de l'art allemand du XIXe siècle, il représente en volume et en qualité la plus importante institution hors Allemagne. Les critères déterminants pour la collection furent ceux que Julius Meier-Graefe, Hugo von Tschudi et Alfred Lichtwark avaient établis pour la « Jahrhundertausstellung deutscher Kunst » de Berlin en 1906. Des artistes suisses et autrichiens étaient également représentés lors de cette exposition. Celle-ci fut importante car elle suscita une réévaluation de la peinture allemande : tout ce qui était théorique et historico-pathétique fut mis entre parenthèses, au lieu de cela elle montra la transcription picturale de la poésie du romantisme, le sens de la nature du réalisme et le type même du « pittoresque ». De plus, grâce à cette exposition, des artistes comme Caspar David Friedrich, Georg Friedrich Kersting et Carl Blechen furent arrachés à l'oubli, alors qu'elle donnait pour la première fois à Hans von Marées, Wilhelm Leibl et Hans Thoma leur valeur internationale. Oskar Reinhart a visité la légendaire « Jahrhundertausstellung » et a intégré dans sa collection au cours de sa vie plus d'une vingtaine d'œuvres qui y avaient été exposées, parmi lesquelles des tableaux majeurs d'Arnold Böcklin, Wilhelm Leibl et Anselm Feuerbach.